PORTRAIT DE MONITEUR : JEROME LACOSTE

Jérôme et le ski ne font qu’un, au point qu’il ait passé sa vie entière dans les montagnes, entouré de neige. Nous avons partagé un moment à discuter autour d’un verre avec lui afin de creuser un peu plus sur son histoire…

Moniteur de ski depuis 28 ans, dont les 18 dernières années passées à Courchevel, il est maintenant moniteur pour Magic et directeur technique de Courchevel. Il connait la station et ses pistes comme sa poche.

Nom : Jérôme Lacoste

Nationalité : Française

Surnom : Djé

Station : Courchevel

Enseignement : Ski

Skis favoris : J’aime particulièrement tester de nouveaux skis. Tant qu’ils font au moins 190cms, j’en suis content. Ah, et puis les skis de slalom bien sûr !

Piste  favorite à Courchevel : Jockeys. C’est une piste noire qui descend vers Le Praz et La Tania, connue pour être la piste parfaite pour faire du carving. Elle est très pentue et parsemée de passages en forêt, elle est variée et particulièrement agréable lorsque la neige est fraîche et bien damée.

Endroit préféré pour skier les jours de congés : Champagny en Vanoise. Située entre Courchevel et La Plagne, la station est petite et tranquille. Les pistes ne sont pas aussi bondées qu’à Courchevel.

Destination rêvée pour le ski : Le Caucase. Qu’y puis-je ? Je ne résiste pas à des belles montagnes.

Qu’en as-tu commencé à skier ? J’avais 4 ans. Je viens d’une station dans les Pyrénées vers le Col de Tourmalet, bien connu des adeptes du Tour du France. Je suis né dans les montagnes, et ai eu la chance de grandir sur des skis.

Pourquoi es-tu devenu moniteur ? Je ne peux même pas imaginé ma vie sans la neige.

Depuis quand habites-tu à Courchevel ? 18 ans. J’y habite à l’année. La plupart des moniteurs sont saisonniers et s’en vont en avril ou change de station, mais j’aime le rythme tranquille qu’adopte la station en été. Il est plus facile aussi d’aller explorer les sommets l’été, et parce que j’habite ici depuis longtemps, je connais bien les montagnes des environs.

Quel est ton restaurant favori à Courchevel ? La Cave des Creux.

Qu’est ce que tu préfères dans ton travail ? C’est ma passion. J’aime enseigner et transmettre le ski. Qu’est ce qui pourrait être mieux qu’être payer pour skier ?

… et ce que tu aimes le moins ? Skier sous la pluie. Personne n’aime ça, la neige n’est pas bonne a skier et c’est terriblement déprimant.

Quel genre de leçons préfères-tu enseigner ? Les entraînements slalom, car j’adore skier à grande vitesse. Cela vous oblige à travailler la technique et procure une grande poussée d’adrénaline, voilà comment j’aime skier.

Quel est ton pire souvenir en tant que moniteur de ski ? Une fois j’ai passé 5 heures sur un télésiège arrêté avec une petite fille de 5 ans. A la fin, j’étais presque en T-shirt à attendre l’hélicoptère car je lui avais donné toutes mes couches de vêtements pour la tenir au chaud.

Quels sont tes hobbies, mis à part le ski ?   J’adore construire, fabriquer, rénover des bateaux ou toutes sortes d’objets. Dès que les beaux jours arrivent et que la neige a fondu, je saute sur mon wakeboard et vais profiter des lacs de montagnes.

Que fais-tu l’été ? Je suis plombier, et pour rester en forme je fais beaucoup de sport.

Es-tu plutôt été ou hiver ? Je n’ai pas de préférence. En habitant à l’année à Courchevel on ne s’ennuie jamais. J’adore la Savoie, il y a l’hiver et la neige, le monde et les animations, puis il y a l’été et ses longues soirées au bord du lac. Je ne pourrais vivre ailleurs.